S’évader pour mieux vivre la réalité

Il y a des moments pour rire et des moments pour pleurer, des moments pour chanter d’autres pour danser, des moments pour parler d’autres pour écouter, des moments pour donner d’autres pour recevoir, des moments pour courir d’autres pour se laisser porter, des moments pour contrôler d’autres pour s’évader….

Il fût un temps où le mot ‘évader’ aurait été une fuite, fuir la réalité de ce qui est plus particulièrement fuir les moments où la vie nous place des obstacles ou échecs sur notre chemin dans le but de nous faire évoluer. J’aime une certaine partie de la définition wikipedia qui dit : Un évasion est le fait pour un prisonnier de s’échapper de la prison où il est détenu.

On voyage parce que on essaies de fuir la réalité ! On a tous une opinion différente sur la « réalité ». Et ce n’est pas parce qu’un grand nombre de personnes à une même vision des choses que c’est forcement la bonne.

Fuir ses problèmes

La première raison selon moi est que certains essayent de trouver le bonheur dans des choses extérieures comme les aventures et les expériences en espérant échapper à ce qu’ils sont. Avec le temps j’ai compris que certains quittaient leur maison parce qu’ils détestaient leur vie là-bas et espéraient trouver mieux ailleurs. Malheureusement ces personnes ne font qu’apporter leurs problèmes avec eux, les trimballant inconsciemment de destination en destination en espérant que ce sera toujours mieux ailleurs.

Fuir les chemins tracés

Les autres sont des rêveurs qui fuient la société dans laquelle nous sommes packagés en espérant trouver une échappatoire ou des réponses qui leur permettraient de vivre une vie différente de celle dictée, de dire non aux chemins tracés et aux projections d’autrui.

Mais pourquoi devrions-nous accepter la vie telle qu’elle est? Pourquoi ne pourrions-nous chercher quelque chose de mieux ailleurs ? Pourquoi ne pourrions-nous élargir notre vision des choses?

Nous n’avons pas à suivre les règles que la société nous impose comme des robots.
Fuir la réalité, cet aspect de la vie et chercher quelque chose de diffèrent est nécessaire pour évoluer, se développer et ne pas rester coincé dans une situation qu’on ne souhaite pas.

Au final, nous fuyons tous quelque chose

Est-ce vraiment une mauvaise chose que de vouloir fuir certaines emmerdes ou certaines conventions sociales ?
Certains boivent, d’autres se droguent où se tue au boulot en attendant la retraite. La fuite est en arrière-plan précédé du désir de découverte, du besoin de liberté, de la recherche du sacré, de l’amour de la nature et des rencontres d’autres personnes.

Peut-être que ceci n’est que passager, en tout cas à l’heure où j’écris ces lignes,je pense que nous sommes tous alimentés par cette soif de découverte.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.