Le Silence a-t-il des vertus ?

Vous rappelez vous encore ce qu’est le silence ? Quand avez-vous pour la dernière fois passé quelques minutes dans un vrai silence ? Le silence est devenu un oiseau rare. En effet, nous vivons dans un milieu urbain bruyant et distrayant où l’omniprésence sonore perturbe en permanence notre cerveau : transports, voisinage, commerces, musique amplifiée… Ces excès de bruit provoquent une augmentation du stress et de l’anxiété dans notre corps et notre esprit. Pourtant votre cerveau a soif de silence, ce qui est d’ailleurs démontré par de nombreuses études scientifiques sur le sujet.

Le silence est bon pour votre corps et votre cerveau

1. RÉGÉNÉRESCENCE DES CELLULES

Le silence permet aux cellules du cerveau humain de se reposer et de régénérer les fonctions cognitives indispensables à la bonne conduite de notre quotidien. Des chercheurs ont découvert en effet que 2 heures de silence tous les jours stimulaient la régénérescence des cellules de l’hippocampe, la partie du cerveau responsable de l’apprentissage, de la mémoire et des émotions.

2. RÉDUCTION DU STRESS

Une étude montre que 2 minutes de silence suffisent au corps pour libérer la tension dans le cerveau et le corps. Attention les chercheurs précisent qu’il s’agit bien de 2 minutes de silence complet et non de musique relaxante.

3. RÉDUCTION DES RISQUES CARDIO-VASCULAIRES

Dans un environnement calme, l’organisme va réduire le rythme cardiaque, la pression sanguine, la respiration et stabiliser le rythme des ondes cérébrales. Il produira une sensation de calme intense pour ainsi favoriser son bien-être, physique et mental. De plus, un stress réduit diminue la tendance à manger trop, à fumer ou à faire moins d’exercices (tous générateurs de problèmes de cholestérol ou de pression sanguine)

4. AUGMENTATION DE LA CRÉATIVITÉ

Le bruit a un effet sur nos performances cognitives, tels que notre motivation, notre attention, notre mémoire ou notre créativité. Le cerveau a besoin de calme et d’une diminution des stimuli qui l’attaquent, ceci pour afin de restaurer ses facultés cognitives. Lorsque notre cerveau se trouve dans une phase de repos, le silence va permettre de stimuler la créativité grâce à l’assimilation et au traitement de toutes les informations reçues durant la journée. Celui-ci pourra ainsi correctement intégrer les émotions ressenties permettant de développer notre imagination et notre créativité. C’est d’ailleurs pour cette raison que les nouveaux nés dorment énormément, afin d’intégrer toutes ces nouvelles informations provenant de leurs sens.

5. MOINS D’IRRITABILITÉ

Les agressions sensorielles du quotidien agressent et épuisent notre cerveau l’empêchant de baisser sa garde. Si vous avez déjà fait des festivals, vous connaissez cette sensation d’irritabilité où la moindre information sensitive peut vous faire sortir de vos gonds. N’oubliez qu’au-delà du bruit ambiant, votre alimentation joue énormément sur votre irritabilité; attention en particulier au café et aux aliments gras.

6. UNE REDÉCOUVERTE DE SOI-MÊME

Etant constamment sollicités par des stimuli extérieurs, nous n’avons plus l’opportunité de nous concentrer sur notre ressenti interne, notre intuition, nos émotions. Désormais, il est devenu essentiel de se plonger régulièrement dans un silence afin de s’accorder un temps d’introspection, de partir à la découverte de soi-même et sa place dans le monde.
En résumé, le silence remplit des fonctions physiques, psychologiques, émotionnelles, sensorielles mais également spatiales.